Une anecdote à propos du Flatiron Building de New York

Publié le

 

nullLa mémoire des anecdotes, comme celle des blagues d'ailleurs, n'a jamais été mon fort. Après un tour de bocal et quelques bulles échappées, il ne me reste en général plus rien en tête. L'anecdote du Flatiron, je ne sais pas pourquoi, mais je l'ai retenue. Peut être parce qu'elle m'amusait, et qu'elle m'amuse toujours.

 

Cette anecdote, je l'ai entendu l'année dernière, en mars ou en avril 2009. Quoi qu'il en soit, j'avais la chance d'être à New York à ce moment là, juste devant l'immeuble -un voyage organisé  par mon université canadienne. Notre guide nous avait arrêté et puis nous avait raconté:

 

-A l'achèvement de sa construction, en 1902, le Flatiron (fer à repasser pour les non-anglophones)était un des bâtiments les plus élevés de New York. Tellement haut que beaucoup de new-yorkais croyaient ses derniers étages inhabitables, pire même, meurtriers.

 

-Et pourquoi donc, lança l'un d'entre nous.

 

-Et bien la plupart d'entre eux craignaient, passés les quinze premiers étages, qu'ils ne viennent à manquer d'oxygène!

 

Illustration/Skyscraper Museum Collection

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article